La propreté est un élément primordial dans l’éducation d’un chiot, aussi bien pour son confort que celui de son maître.

 Sans apprendre à son chiot à être propre, vous pouvez être amené à éponger et nettoyer durant toute sa vie !

Le but, ici, est de lui apprendre à se manifester au moment où il doit soulager ses besoins naturels. La routine ci-dessous vous aidera à garder une maison propre.

Apprendre à son chiot à être propre

Il est important de suivre une certaine méthodologie afin de rendre son chiot propre.

Apprendre au chien à se manifester pour sortir :

  • quand il commence à tourner sur lui-même ou adopte un comportement de gêne (par exemple, renifler nerveusement le sol),
  • avant et après les repas,
  • au réveil, après une sieste.

42304659_web

Lorsque vous le sortez:

Restez avec lui et soyez patient. Ce n’est pas une course. Il doit pouvoir prendre le temps de se soulager, d’être confiant et non stressé. Ne le fixez pas et ne lui donnez pas l’impression que vous attendez quelque chose de sa part.

Une fois l’opération terminée, félicitez-le en le caressant ou en lui donnant une récompense.

Nous vous conseillons d’attendre un peu avant de le rentrer, surtout les premières fois, car certains chiens ont parfois besoin de se soulager 2 ou 3 fois.

En cas d’accidents:

Ne le réprimandez pas. Il risque d’adopter un comportement de gêne en votre présence et de se cacher pour faire ses besoins à l’intérieur.

Attention, il n’a pas été prouvé scientifiquement que le chien ait une mémoire longue. Il ne sert, à rien de faire un commentaire et de lui faire comprendre que ce n’est pas bien, plusieurs minutes voire plusieurs heures après l’accident.

Il faut le prendre sur le fait et lui dire : Non! Fermement et sans crier. Invitez-le ensuite ou portez-le dehors s’il n’écoute pas encore sans vous énerver, afin qu’il comprenne que les besoins naturels se font à l’extérieur.

En cas d’accident, ne nettoyez jamais devant le chiot. En effet, le fait de nettoyer ses souillures risque de vous placer hiérarchiquement en dessous de lui, car vous vous mettez à sa disposition. Assurez-vous qu’il soit dans une autre pièce et qu’il ne puisse pas vous voir.

Attention à ces facteurs

Ne nettoyez jamais avec de l’eau de Javel dont l’odeur peut tenter les chiens à recommencer à se soulager au même endroit.

De plus, l’eau de Javel peut intoxiquer les animaux s’ils lèchent le sol ou leurs pattes. Nettoyez avec un produit inoffensif.

Attention : certaines maladies peuvent expliquer pourquoi votre chien commence à faire ses besoins au mauvais endroit, par exemple une simple infection urinaire. Il est donc important de consulter un vétérinaire si le problème apparaît soudainement ou persiste.

Le vari kennell

dog-333483_960_720

Le vari kennell ou la cage d’éducation peut un être un outil efficace pour les chiens rencontrant des difficultés à rester seul ou à être propre.

Nous vous recommandons un vari kennell plutôt qu’une cage. En effet, cet outil doit être considéré comme un terrier confortable. Le dessus doit être fermé ainsi que les 3 côtés afin que le chien se sente en sécurité.

En revanche, une cage ne permet pas au chien de se cacher.

Si vous en détenez une, ne la remplacez pas, mais adaptez-la de la façon suivante: recouvrez le dessus et les 3 côtés avec une couverture afin qu’il se sente protégé.

L’objectif est que le chiot puisse à terme rester libre dans la maison, avec la porte de la cage ouverte.

Attention : le chien doit avoir l’occasion de s’y réfugier pour être au calme. Cet endroit constitue son espace personnel, ou il doit pouvoir aller quand il l’entend.

Une cage est donc bénéfique :

  • pour les chiens qui ont des difficultés à être propres.
  •  assure la sécurité des chiots qui ont une grande curiosité et aiment explorer l’environnement (voir chapitre sur accueillir un chien).
  • peut limiter les dégâts pendant l’apprentissage.
  • peut rassurer ou calmer le chien et lui permettre d’être au calme.

Le chiot doit associer la cage à quelque chose de positif.

Invitez-le et encouragez-le à se coucher à l’intérieur. Récompensez-le, au départ, par une gourmandise et/ou une caresse.

S’il a du mal à y aller, vous pouvez l’encourager en laissant des aliments appétants sur le chemin vers la cage ainsi qu’à l’intérieur.

La cage doit devenir un environnement agréable et non contraignant.